Le vendredi 21 août 2015 à 1450m sur la Montagne de Couspeau.

En montant par les Tonils (en partant vers le Sud) puis le Col Soubeyran, le chemin est carrossable (en 4x4...) jusqu'à 1240m et donc roulable quoi que raide sur certaines parties vers la fin. Au delà j'ai du pour l'essentiel pousser en marchant jusqu'à attraper le chemin de crête surtout du fait de la pente très forte. Après, la crête de la montagne est en partie roulable jusqu'à ce qu'on arrive en vue du Grand Delmas (point culminant qui doit être à 1530).

En haut la vue est bien sûr parfaite, malheureusement je n'avais que mon téléphone et la journée très chaude (30 degrés) limitait probablement un peu la visibilité. Ci-dessous quand même quelques photos.

Tout d'abord des panoramiques montés avec hugin (très facile à utiliser bien que je l'essaie pour la première fois).

Direction Sud-Ouest, vers la vallée du Rhône

Direction Nord-Est, vers le vercors

Vers le Nord-Ouest en direction du col de la Chaudière, les Trois Becs point culminant du synclinal de la forêt de Saou.

Vers le Sud avec le Mont Ventoux au fond

Nord Ouest, les sommets du Vercors au delà de Die (la falaise de la Montage de Glandasse bien visible, avec un peu à gauche le Grand Veymont à 2340m).

Pour redescendre, j'ai suivi la piste carrossable (4x4 toujours!) qui part depuis une jolie prairie en dessous du Grand Delmas (point culminant sur la droite) que l'on voit sur la photo ci-dessous et qui redescend directement sur les Tonils. Ceci étant la piste est excessivement pentue et cailloutée donc la descente est assez pénible (chutes...) et la montée par là en vélo est à mon avis impossible, en tout cas pour moi.